Le Blackjack


Apparu vers la fin du 18 ème siècle, le Blackjack s'est d’abord fait connaître sous le nom de « 21 ». Apparemment, ce jeu de cartes a été inspiré par « le chemin de fer » et « la ferme française », d'autres jeux de cartes de l'époque. Il fut d’abord joué dans les casinos parisiens avant d'être exporté aux États-Unis sans y rencontrer un grand succès dans un premier temps. Pour pallier à ce problème, les casinos décidèrent ’introduire des bonus au jeu. C'est ainsi que tout joueur ayant en main un As de pique et un Valet noir sera payé sur une cote de 10 contre 1 (il remporte donc dix fois sa mise d’origine s’il a ces cartes en main). C’est d'ailleurs grâce à cette modification que le 21 est devenu le Blackjack, un terme qui veut littéralement dire « Valet noir » en anglais. Le nom est resté même si le bonus a aujourd'hui disparu.

Le Blackjack est un jeu où hasard et stratégie se mêlent merveilleusement bien pour donner un jeu vif et prenant. Si y jouer vous tente, nous vous proposons de voir avec nous les règles et les stratégies les plus communes au Blackjack. Que vous soyez novice ou que vous ayez déjà de bonnes bases à ce jeu, vous trouverez certainement ici les connaissances qu'il vous faut pour maîtriser le jeu. Et pour les mettre en pratique, découvrez ensuite nos jeux de Blackjack gratuits, parfaits pour vous faire la main.


 

Les règles du Blackjack

Au Blackjack, tous les joueurs assis à la table de jeu ont pour objectif de battre le croupier avec une main se rapprochant le plus d'un total de 21 sans pour autant dépasser ce chiffre.

Voici les valeurs des différentes cartes au Blackjack :

  • Les cartes allant 2 à 10  gardent leurs valeurs nominales.
  • Chaque figure (Roi, Dame et Valet) vaut 10. Ces cartes peuvent aussi être appelées « Bûche ». Le 10, bien que n'étant pas une figure, est également une bûche.
  • L’As peut soit être considéré comme égal à 1 ou 11 selon le choix du joueur.

On dit qu'il y a Blackjack naturel quand un joueur arrive à un total de 21 avec ses deux cartes d'origine. C'est seulement possible avec un As et un 10 ou encore un As et une figure.

La table de Blackjack compte sept cases pour sept joueurs assis et chacune de ses cases peut accueillir trois joueurs au maximum. Si certains joueurs se tiennent debout, seules les instructions de celui qui est assis sont prises en compte (demander une carte supplémentaire, split…, etc.). Chaque joueur peut miser en plaçant autant de jetons qu'il le souhaite sur la case qui se trouve devant lui.

Vous pourrez aussi remarquer que les tables de Blackjack dans les casinos en dur peuvent comporter des indications sur les limites de mises minimales et maximales. Par exemple, si vous voyez «  5 euros – 100 euros  », cela veut dire que la mise minimale est de 5 euros et la mise maximale est de 100 euros. La mise doit se faire avant que le croupier ne commence à distribuer les cartes.

Plus d'infos sur les règles du Blackjack.

 

L'entame de jeu : la distribution des cartes

Pour débuter le jeu, le croupier distribue les cartes aux joueurs en suivant une procédure bien établie. Si vous êtes assis à une table de Blackjack américain, vous constaterez que le croupier distribue une première carte à découvert (face visible) aux joueurs avant d'en faire de même avec lui. Il distribue ensuite une deuxième carte face visible aux joueurs avant de se distribuer lui-même une autre carte, mais face cachée cette fois-ci. Au Blackjack européen par contre, le croupier ne tire sa deuxième carte qu'après le tour de jeu des joueurs.

Après la distribution des cartes, le croupier demande au premier joueur de la partie (celui qui se trouve tout à sa gauche) l'option que celui-ci veut prendre. Ces choix sont nombreux et vous donnent une certaine liberté sur comment vous souhaitez gérer votre tour de jeu.

Pendant son tour de jeu, le croupier doit suivre une codification bien établie à travers différentes annonces qu'il fera et il sera toujours le dernier joueur à agir à la table de Blackjack.

Si le croupier dépasse les 21, tous les joueurs restants, c'est-à-dire n'ayant pas dépassés 21, gagnent. S'il ne saute pas (ne dépasse pas le total de 21), seuls les joueurs ayant fait plus de points que lui gagnent. Un exemple : si le croupier arrive à un total de 19 après son tirage, seuls les joueurs ayant fait un total de 20 ou plus gagnent sur la maison et empochent l'équivalent de leurs mises (cote 1 contre 1).

Au Blackjack européen, si le croupier fait un Blackjack naturel (21 points lors de la donne initiale) il ramasse toutes les mises y compris les doubles et les splits. Il ne gagne cependant pas les mises des autres joueurs ayant eux aussi fait un Blackjack. A la variante américaine, il ne ramassera que les mises initiales des joueurs ayant doublé ou splitté. En règle générale cependant, s'il y a égalité entre un joueur et le croupier, le joueur garde sa mise, mais n'empoche pas de gain.

Enfin, il faut savoir qu'un Blackjack formé par une bûche et un As est plus fort qu'un total de 21 obtenu avec trois cartes. Cela signifie que si le croupier fait un 21 en ayant dû tirer trois cartes, le joueur qui fait un Blackjack remportera toujours la partie contre lui et empochera le double de sa mise (cote 2 contre 1). Evidemment, dans cet exemple, tous les joueurs ayant fait 20 ou moins perdront contre le croupier.

Des jeux de Blackjack gratuits sont mis ici à votre disposition pour vous entraîner et jouer sans engagement.

 

Les stratégies de base

Contrairement aux jeux de pur hasard comme la roulette ou les machines à sous, le choix du joueur influe beaucoup sur une partie de Blackjack. Vous pouvez alors faire baisser l'avantage de la maison en choisissant d'appliquer la fameuse stratégie de base du Blackjack. Pour faire simple, elle vous dit à quel moment demander une autre carte, quand vous arrêter, quand splitter ou encore quand abandonner.

Les décisions découlant de cette stratégie se basent toutes sur une comparaison entre les cartes qui vous ont été distribuées et la seule carte visible du croupier, même s'il faut avouer que les règles utilisées par chaque casino ainsi que le nombre de jeux de cartes utilisés entrent également en compte.

Le comptage de cartes est une autre façon d'orienter vos choix en fonction des situations de jeu. Il est vrai que cette stratégie requiert une assez bonne mémoire, heureusement des variantes ne demandant pas de grands efforts de mémorisation existent aussi. Un exemple avec le système Hi-Low élaboré par Edward O. Thorp en 1963 et qui a par la suite été redéfini par Julian Braun et Stanford Wong. Selon son principe, vous attribuez une valeur (0, 1 ou -1) à chaque carte distribuée aux joueurs et au croupier : les As, les figures et le 10 comptent pour -1, les cartes 7, 8 et 9 comptent pour 0 et les cartes 2, 3, 4, 5 et 6 pour +1. Ainsi vous comptez non pas les cartes, mais les points.

Plus d'infos sur les stratégies du Blackjack.

logo garantie meilleurjeuxdecasino.fr


Jouez au blackjack sur les meilleurs casinos en ligne !


logo + note vegas casino logo + note paris casino logo_fr_7red2 logo_fr_mr2 logo + note casino noir logo_fr_luckland2 logo_fr_redslots2 logo_fr_tropezia4 logo_fr_majestic2

Comparez les casinos et leurs bonus