Les règles du Baccara


Le baccara est un jeu très divertissant qui se joue sur une table affichant différentes indications que vous devez absolument comprendre pour profiter du jeu. Afin de vous aider à jouer correctement au baccara, nous vous en expliquons ici de façon concise et de manière la plus simple possible les règles de base. Ces règles sont les mêmes que vous y jouiez dans un vrai casino terrestre ou dans un casino en ligne. Vous découvrirez le but du baccara, les paris possibles au jeu, la valeur des cartes et enfin la manière de les compter. En effet, le comptage des cartes diffère un peu de ce qui se passe habituellement dans les jeux de cartes plus classiques. Pour finir, nous allons vous montrer, étape par étape, le déroulement d'une partie.


L’objectif

Une partie de baccara commence toujours par les mises. Le but est alors de deviner qui du croupier ou du ponte disposera de la main gagnante, c'est-à-dire possédera une main égale à 9 (point maximal) ou se rapprochant le plus de 9.

Ici, le croupier représente la maison tandis que le ponte est le joueur qui aura misé le plus d’argent. Les autres joueurs parient donc soit sur la main du banquier, soit sur la main du ponte, soit encore sur une égalité entre leurs deux mains. Toutefois, en ligne, vous jouez seul contre le jeu et vous serez alors toujours le ponte. Par conséquent, votre pari se fera soit sur votre propre main, soit sur celle du croupier, soit sur une égalité.

Les cotes

L'égalité est le pari qui rapporte le plus au baccara. Sa cote est de 8 contre 1, voire 9 contre 1 dans certains casinos. Cependant, ces gains cachent de faibles chances de victoire avec seulement 9 % de probabilité environ pour que cela arrive. En comparaison, si vous misez sur la main du ponte, vous avez environ 45 % de chance de gagner, 46 % si vous misez sur celle du banquier. Dans les deux cas, la cote sera toujours de 2 contre 1.

Il est enfin important de noter qu’au baccara, si vous avez gagné en pariant sur la main du croupier, vous devrez reverser 4 à 5 % du montant que vous avez remporté à la maison. C'est la règle.

La valeur des cartes

Au baccara, les cartes ont une valeur assez inhabituelle.Les voici :

  • Les As comptent pour 1 point.
  • Les figures (Valets, Dames et Rois) et les 10 valent 0 point.
  • Les autres cartes, c'est-à-dire les cartes allant de 2 à 9, gardent leur valeur faciale (Exemple  : le 4 vaut 4 points)

Vous devez mémoriser ces informations car vous en aurez toujours besoin tout au long de vos parties.

Le comptage des cartes

A l'instar de leurs valeurs, le comptage des cartes sort également des sentiers battus avec une façon propre au baccara d'en faire la somme.

Pour commencer, il vous faut savoir qu’à ce jeu, il sera tout simplement impossible de dépasser les 9 points. Cela est dû au fait que pour comptabiliser vos cartes, vous utilisez la technique du « moins 10 » : si la valeur de votre main est supérieure à 9, vous devez enlever la dizaine pour ne garder que l'unité. Par exemple, si vous détenez une main composée d'un 7 et d'un 8, la somme de cette main devrait être 15. Cependant au baccara, vous devrez en soustraire 10 pour avoir la valeur définitive de votre main qui sera donc ici 5.

Le déroulement d’une partie de Baccara

Une partie de baccara suit plusieurs étapes :

Première étape : placement des mises

Le premier à effectuer son pari sera le croupier. Puis, les joueurs effectueront leurs mises. Cela permettra de déterminer qui sera le ponte. Mais, comme nous l’avons déjà dit plus haut, si vous jouez en ligne, il n’y aura pas d’autres joueurs. Donc, une fois que le croupier aura placé ses mises, vous placerez également les vôtres.

Deuxième étape : distribution les cartes

Après la phase de pari, 4 cartes seront sorties du sabot et distribuées par le croupier au ponte (à vous si vous jouez en ligne) puis à lui même. Les autres joueurs auront ensuite chacun deux cartes également. Les cartes seront ensuite dévoilées une fois la distribution achevée.

Troisième étape : vérifier les naturels

Le banquier et le ponte vérifient et comptabilisent leur main. Si un d’eux a une somme de 8 ou de 9 points, il gagne tout de suite la partie. C’est ce qu’on appelle un « naturel ». Par contre, si la valeur des mains est inférieure à 8, une troisième carte devra être tirée.

Quatrième étape : tirage d’une troisième carte... ou pas !

Si vous vous y connaissez un peu aux jeux de cartes, vous n'êtes pas sans avoir remarqué que le baccara possède quelques points communs avec le blackjack. Surtout, évitez de faire l'amalgame car si de loin, un air de famille peu en effet se dessiner, de près, ces deux jeux sont très différents. Cette différence se ressent surtout dans cette quatrième étape, lors du tirage de la troisième carte : si au blackjack, le joueur aura toujours le choix de tirer ou pas, au baccara ce choix n'existe tout simplement pas et le fait de devoir tirer ou non une troisième (et dernière) carte sera régi par des règles précises que ce soit pour vous ou pour le croupier.

  • Pour le ponte : le joueur ayant hérité du rôle du ponte devra tirer une carte supplémentaire si la somme de ses deux cartes est égale à 0, 1, 2, 3, 4 ou 5. Avec une main égale à 6 ou 7, le ponte n'aura pas de troisième carte et devra alors conserver sa main originelle.
  • Pour le croupier : les conditions décidant si oui ou non le croupier doit tirer une troisième carte sont nombreuses et incluent même la valeur de la troisième carte du ponte. Pour commencer, si la main du croupier est un 0, un 1 ou un 2, il recevra toujours une troisième carte quoiqu'il advienne. Si par contre sa main donne un 7, il ne tirera aucune autre carte.

Voilà pour les conditions les plus simples. Maintenant, si la main initiale du croupier donne un 3, un 4, un 5 ou un 6, il va falloir prendre en considération la troisième carte du ponte comme ceci :

  • Si le croupier a une main égale à 3, il ne tirera une carte que si la troisième de carte du ponte est un 0, un 1, un 2, un 3, un 4, un 5, un 6, un 7 ou un 9. Cela signifie que si cette troisième carte du joueur est un 8, le croupier ne recevra pas de troisième carte.
  • Si le croupier a une main égale à 4, il devra tirer une troisième carte si celle du ponte est un 2, un 3, un 4, un 5, un 6 ou un 7. Si la troisième carte du joueur est un 0, un 1, un 8 ou un 9, il ne tirera donc pas de troisième carte.
  • Si le croupier a une main égale à 5, il pourra tirer une autre carte si la troisième carte tirée par le ponte est un 4, un 5, un 6 ou un 7. Si la troisième carte du joueur est un 0, un 1, un 2, un 3, un 8 ou un 9, le croupier ne pourra pas tirer d'autre carte.
  • Enfin, si le croupier a une main égale à 6, il devra recevoir une troisième carte si celle du ponte est un 6 ou un 7. Si cette carte est un 0, un 1, un 2, un 3, un 4, un 5, un 8 ou un 9, le banquier ne pourra pas avoir une troisième carte.

Après le tirage de la troisième carte, s’il a eu lieu, les cartes peuvent maintenant être comptabilisées pour savoir qui est le gagnant de la partie !